Microsoft veut forcer les utilisateurs de Courrier à ouvrir des liens dans Edge

Apparemment, le navigateur Edge est toujours loin de faire l’unanimité. Le test forcé de l’ouverture des liens de l’application Courrier dans Edge, une fonction que l’on pourrait retrouver dans l’édition d’automne 2018 de Windows 10, provoque la colère des utilisateurs.

Les utilisateurs n’apprécient pas qu’on change leurs habitudes et qu’on décide à leur place comment utiliser leur PC. (Crédit D.R.)

Comme l’a déclaré Microsoft vendredi, la dernière Build 17623 de Windows 10, accessible aux utilisateurs de l’option « Skip Ahead » dont on retrouvera les fonctionnalités à l’automne dans la version « Redstone 5 » sert de test « pour faire de Edge le navigateur par défaut pour la lecture des liens de Courrier ». Mais ce choix n’est pas définitif, et Microsoft n’a même pas encore publié la version actuelle de « Redstone 4 », généralement désignée comme la Spring Creators Update. De plus, la version Skip Ahead étant une bêta fermée, la grande majorité des utilisateurs de Windows ne seront pas affectés par ce changement avant plusieurs mois. Selon ces nouvelles règles, qu’importe le navigateur par défaut sélectionné par l’utilisateur : si celui-ci utilise l’application Courrier de Windows, tout lien sur lequel il cliquera ouvrira Edge. Mais apparemment, Outlook continuera, comme avant, à ouvrir dans le navigateur par défaut les liens contenus dans les messages en utilisant.

Mais ce changement à l’ordre établi semble irriter au plus haut point une frange certaine de la communauté Windows 10, qui n’apprécie pas qu’on change ses habitudes et qu’on décide à sa place comment utiliser sa machine. Microsoft avait déjà fait une première tentative dans ce genre, en désignant Edge et Bing comme applications par défaut pour ouvrir les liens de recherche de Cortana. Et comme Edge plafonne à un peu moins de 4 % de part de marché, on peut dire que le marché a parlé contre Edge. Malheur à ceux qui devront lire les feedbacks de Windows avec ce navigateur !

Des fonctions très intéressantes dans la Build 17623

Malheureusement, cette débâcle autour du navigateur Edge et de Courrier a éclipsé des ajouts plus significatifs que l’on trouve dans l’Insider Build 17623 :

– La prise en charge de HEIF, le High Efficiency Image File Format : un format d’image qui permet d’améliorer la qualité, la compression et les capacités par rapport aux formats précédents JPEG, GIF et PNG.

– Le démontage sécurisé des GPU externes : comme au temps des lecteurs USB, Windows peut désormais démonter un GPU externe et fermer en même temps les nombreuses applications utilisées.

– Les améliorations du WDAG : Si vous faites partie de ceux qui utilisent Edge sur une version entreprise de Windows 10, Windows Defender Application Guard (WADG) peut vous sauver la vie. WADG est un bac à sable sécurisé qui protège le PC des dangers d’Internet. Il permet des téléchargements vers le PC hôte, même s’il les stocke dans un dossier appelé « fichiers non fiables » pour rappeler à l’utilisateur qu’il n’est pas vraiment censé faire cela dans un environnement sécurisé.

Donc, pour l’instant, il n’y a pas lieu de paniquer. Mais si Microsoft maintient son projet d’ici septembre, alors vous pourrez hisser les fourches. Certains, comme notre confrère d’IDG Mark Hachman, utilisent Edge, Chrome, Opera et occasionnellement Firefox, et ils ont toujours plus d’un navigateur ouvert à la fois. Mais si ce forcing vous agace, rien ne vous empêche de protester auprès de Microsoft.

chevron_left
chevron_right