MongoDB lance une version mobile de sa base de données NoSQL

Le spécialiste de la base de données NoSQL a profité du MongoDB World qui s’est tenu cette semaine à New York (26-27 juin) pour faire une série d’annonces, notamment une version mobile de sa base de données phare et des clusters mondiaux pour Atlas.

Eliot Horowitz, co-fondateur et CTO de MongoDB, avait annoncé en février l’arrivée des transactions ACID dans la base de données NoSQL, désormais en disponibilité générale. (Crédit : MongoDB)

Le MongoDB World organisé à New York les 26 et 27 juin avait cette année une tonalité particulière. C’est en effet le premier gros événement de l’entreprise depuis son entrée en bourse en octobre 2017. Le spécialiste de la base de données NoSQL a fait plusieurs annonces, dont une nouvelle version mobile de son produit et l’ajout de « clusters mondiaux » à son offre de base de données en tant que service DBaaS Atlas. MongoDB Mobile permet à des périphériques mobiles ou même des appareils IoT d’accéder aux fonctionnalités de la base de données MongoDB classique. Grâce à cette version, les développeurs pourront mettre en oeuvre une synchronisation native automatique et en temps réel entre les données stockées sur le périphérique et la base de données en backend.

Pour les clients de l’option DBaaS Atlas, l’utilisation de « clusters mondiaux » permettra de spécifier la localisation des données dans les zones de disponibilité mondiale, de lire et écrire les données à partir de ces zones et de respecter la conformité des réglementations de plus en plus strictes en matière de données. « Contrairement à d’autres bases de données distribuées qui dispersent au hasard les données autour d’un cluster, MongoDB permet aux utilisateurs de décider vers quels nœuds envoyer les données, par exemple, pour profiter de la faible latence en lecture-écriture dans une région particulière, mais aussi pour se conformer aux nouvelles réglementations sur la protection des données », a déclaré le fournisseur dans un communiqué de presse. Par ailleurs, compte tenu de la forte demande des utilisateurs, Atlas Free Tier a été étendu sur la Google Cloud Platform (GCP) à trois régions stratégiques que sont l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique.

4 fonctionnalités supplémentaires pour Stitch

Le service Stitch de MongoDB sort de la phase bêta et il est désormais en disponibilité générale. Le service s’enrichit au passage de quatre fonctionnalités. Stitch QueryAnywhere étend le langage de requête MongoDB aux développeurs grâce à un moteur de règles qui permet aux utilisateurs de déclarer des politiques de sécurité à un niveau très granulaire. Stitch Functions permet aux développeurs d’exécuter des fonctions Javascript simples dans l’environnement serverless de Stitch pour créer des API sécurisées ou développer des intégrations avec des microservices et une logique côté serveur. Stitch Triggers apporte des notifications en temps réel, lesquelles initient des fonctions en réponse à des changements dans la base de données. Enfin, Stitch Mobile Sync, pas encore disponible de façon générale, qui permettra de synchroniser automatiquement les données entre les documents détenus localement dans MongoDB Mobile et la base de données en backend.

Transactions ACID en disponibilité générale

Concernant le produit MongoDB à proprement parler, les transactions ACID multi-documents du serveur MongoDB 4.0 annoncées en début d’année sont désormais disponibles. « Avec leur vue cohérente des données sur l’ensemble des replications et leur conformité au principe du tout ou rien pour maintenir l’intégrité des données, les transactions MongoDB apparaîtront très familières aux développeurs déjà habitués à travailler avec les transactions dans les bases de données relationnelles existantes. Elles sont faciles à ajouter à n’importe quelle application qui en a besoin et elles n’ont pas d’impact sur la performance des opérations qui n’en ont pas besoin », a déclaré le fournisseur. La version 4.0 est également livrée avec un nouvel opérateur MongoDB Kubernetes Operator and Charts en bêta, qui permet de visualiser les données MongoDB en temps réel.

Dans un billet, Mat Keep et Alyson Cabral, de l’équipe technique de MongoDB, détaillent ce qu’apporte l’arrivée des transactions ACID dans MongoDB.

chevron_left
chevron_right