Nouveaux paramètres de confidentialité dans Windows 10 Fall Creators

La mise à jour Windows 10 Fall Creators attendue le 17 octobre permettra un contrôle plus granulaire sur les paramètres de confidentialité des applications.

Critiqué pour sa gestion des préférences personnelles dans Windows, Microsoft affine les paramètres de confidentialité dans la mise à jour Fall Creators.

Depuis son lancement, Windows 10 est entaché de problèmes relatifs à la protection de la vie privée. Et ce n’est pas surprenant : le système d’exploitation est conçu pour rendre l’utilisateur dépendant des services de Microsoft et il n’est pas possible d‘empêcher l’envoi de multiples données télémétriques par l’OS. Mais l’éditeur a travaillé dur pour répondre à ces préoccupations. Hier, Microsoft a annoncé que la mise à jour Windows 10 Fall Creators attendue pour le 17 octobre permettrait de mieux paramétrer les préférences de confidentialité.

Déjà, la mise à jour Windows 10 Creators livrée au printemps avait simplifié les paramétrages de confidentialité, même s’ils offraient toujours peu de prises sur le processus d’installation. Cette fois, la mise à jour Fall Creators va plus loin en permettant un contrôle des paramètres de confidentialité dès la phase d’installation.

 

La charte de confidentialité affichée pendant l’installation de Windows 10 Fall Creators Update. (Crédit : Microsoft) 

La plupart des gens ne prendront pas la peine de lire le flot de mentions légales contenues dans la charte de confidentialité, mais Microsoft a eu la bonne idée d’inclure dans le texte de ce document-fleuve des liens du genre « En savoir plus » qui permettent à l’utilisateur d’aller directement à la rubrique « paramétrages » et savoir ce que fait Windows 10 des données de localisation, de reconnaissance de la parole, des diagnostics, comment l’OS gère les expériences personnalisées et les publicités.

Microsoft s’est aussi inspiré d’Android et d’iOS pour fournir un contrôle sur les applications Windows 10. Jusqu’à présent, les applications tierces du Windows Store ne demandaient qu’une autorisation spécifique pour accéder aux données de localisation de l’utilisateur, toutes les autres autorisations nécessaires étant accordées automatiquement. À compter de la mise à jour Fall Creators, Windows 10 demandera également une autorisation directe à l’utilisateur si une application souhaite utiliser son appareil photo, son microphone, ses contacts, son calendrier et d’autres informations potentiellement sensibles.

 

Les applications avaient vraiment besoin d’un niveau d’autorisation plus granulaire. (Crédit : Microsoft)

Ces demandes d’autorisation ne concernent que les applications installées après l’application de la mise à jour Windows 10 Fall Creators, disponible à partir du 17 octobre en même temps que les casques Windows Mixed Reality. L’utilisateur ne sera donc pas invité à approuver les nouvelles autorisations granulaires pour les applications déjà présentes sur son PC. S’il souhaite vérifier ces paramétrages, il doit aller dans la rubrique Démarrer> Paramètres> Confidentialité. Microsoft a également précisé que « les utilisateurs professionnels bénéficieraient d’un contrôle plus large sur les données analytiques ». Même s’il n’est toujours pas possible d’interdire complètement à Microsoft l’accès aux données de Windows 10, certains félicitent l’entreprise d’essayer d’améliorer cette question de confidentialité et d’être plus transparente sur les informations qu’elle collecte. Nos confrères de PCWorld ont réalisé un guide très détaillé expliquant à l’utilisateur comment exploiter au mieux tous les paramétrages de confidentialité de Windows 10 et comment mettre son PC sous contrôle.

chevron_left
chevron_right