OBS prêt à croquer le marché du SD-WAN

Déjà positionné sur le marché des réseaux hybrides avec une offre combinant liens MPLS et Internet, Orange Business Services a lancé une offre de réseau défin par logiciel reposant sur la solution Cisco Viptela ainsi que des briques sécurité de Juniper et d’accélération WAN de Riverbed.

« Pour 2019 on veut continuer à développer des interfaces de commande et d’automatisation de portail réseau et des hubs virtualisés », nous a expliqué Pierre Louis Biaggi, vice-président business unit connectivity d’OBS. (crédit : D.R.)

Afin de répondre à leurs besoins en termes d’accroissement de bande passante, connectivité et transport des données cloud avec plus de rapidité et de flexibilité, les entreprises se tournent de plus en plus vers les réseaux hybrides et donc le SD-WAN. Déjà positionné sur ce segment de marché avec son service « Réseau hybride », Orange Business Services a étendu son offre au réseau défini par logiciel. « Le SD-WAN est une façon d’accélérer la mise en oeuvre de réseaux critiques en routant automatiquement le trafic en fonction de la qualité de sa connexion Internet », nous a indiqué Pierre Louis Biaggi, vice-président business unit connectivity d’OBS.

La société de la filiale d’Orange, baptisée Flexible SD-WAN, repose sur plusieurs briques, à savoir la technologie SD-WAN Cisco Viptela – racheté par l’équipementier 610 millions de dollars en mai 2017 -, couplée à l’accélération WAN de Riverbed (SteeHead) et Fortinet (Fortigate Secure SD-WAN) ainsi que Zscaler pour la sécurité. « On rajoutera une ou deux technologies pour proposer un service cohérent. Notre rôle c’est d’être intégrateur de toutes ces technologies avec une qualité de service carrier grade », poursuit Pierre Louis Biaggi. Les gens d’Orange était justement chez CloudGenix en décembre dernier pour évaluer la solution.

Flexible SD-WAN est proposée en mode « full managé » via une location mensuelle par contrat pouvant s’étaler entre 3 et 5 ans. La tarification dépend à la fois du nombre de sites, de leur complexité… Pour un réseau français sur un petit site le coût avoisine la centaine d’euros par mois contre 500 à 1 000 euros par site pour une plus grande entreprise sachant que les prix peuvent très significativement augmenter avec des sites étrangers.

1 500 sites SD-WAN déployés pour Siemens dans 94 pays

La cible d’entreprises visées par OBS avec Flexible SD-WAN est essentiellement grands comptes (70% de sa clientèle versus 30% de PME et SMB) et compte parmi eux l’un de ses plus gros clients, Siemens, avec 1 500 sites SD-WAN déployés sur 94 pays. « C’est une transformation en 30 mois pour laquelle on a fait l’ensemble du design, du build et du run », fait savoir Pierre Louis Biaggi. « Pour 2019 on veut continuer à répondre aux besoins d’agilité des entreprises en continuant à développer des interfaces de commande et d’automatisation de portail réseau et des hubs virtualisés pour y intégrer des offres SD-WAN mais aussi de la virtualisation réseau SDN et des fonctions réseaux NFV ».

Composé d’une quarantaine d’acteurs (VMware VeloCloud, Aryaka, Silver Peak sans compter une miriade de start-ups dont eQual, Cato Networks, BigLeaf Networks, SimpleWAN, CloudGenix…), le marché du SD-WAN devrait atteindre selon IDC les 45 milliards de dollars en 2022, en croissance annuelle de 40%. Si OBS ne manque pas d’ambition sur ce marché, la société ne compte cependant pas – a priori – franchir le pas d’une acquisition. « Je ne vais pas racheter comme ça une brique techno. En tant qu’opérateur et intégrateur j’assure d’abord que les solutions fonctionnement avec un grand nombre d’architectures et de designs ».

chevron_left
chevron_right