Oracle greffe la plate-forme DataScience.com à son cloud

Oracle a signé un accord pour acquérir la société californienne DataScience.com, dont la plate-forme est utilisée par des entreprises comme Rio Tinto et Sonos. DataScience.com regroupe des outils, des projets et une infrastructure de data science orientée vers l’apprentissage machine et l’analyse prédictive.

DataScience.com apporte un ensemble d’outils et des capacités d’apprentissage machine intégrées à la plateforme cloud d’Oracle. (Crédit Oracle)

La start-up DataScience.com devrait prochainement venir étoffer l’offre Cloud d’Oracle. L’objectif étant de proposer aux clients de l’éditeur une plate-forme de données unique pour exploiter plus efficacement les capacités d’apprentissage machine de l’infrastructure Oracle Cloud et de l’ensemble de ses offres intégrées SaaS et PaaS. La plate-forme regroupe des outils, des projets et une infrastructure orientée vers la science des données dans un espace de travail entièrement géré. Selon Oracle, les équipes de data scientists utilisent la plate-forme pour organiser le travail, accéder facilement aux données et aux ressources informatiques et exécuter de bout en bout des flux de modèle de développement.

« Aujourd’hui, toutes les entreprises ont besoin de s’appuyer sur la science des données et sur l’apprentissage machine pour devenir compétitivement proactives, mais il leur manque un ensemble d’outils complets et des capacités d’apprentissage machine intégrées pour faire aboutir leurs projets », a déclaré Amit Zavery, vice-président exécutif d’Oracle Cloud Platform. « Le couplage d’Oracle avec DataScience.com va permettre aux clients de tirer plus de valeur des outils d’apprentissage machine et des données big data à partir d’une seule plate-forme de données scientifiques, de mieux répondre à leurs besoins d’analyse prédictive et d’améliorer leurs résultats commerciaux ».

Une intégration poussée avec les produits d’Oracle 

Après le bouclage de la transaction, Oracle devrait continuer à investir dans DataScience.com. L’éditeur pourrait enrichir la plateforme de fonctionnalités et de capacités à un rythme plus rapide. De plus, les clients de DataScience.com bénéficieront d’une meilleure intégration et d’une meilleure harmonisation avec les autres produits Oracle, comme l’a précisé le fournisseur. « La science des données a besoin d’une plate-forme complète pour simplifier les opérations et créer de la valeur à l’échelle », a déclaré pour sa part Ian Swanson, le CEO de DataScience.com. DataScience.com est une plate-forme robuste, facile à utiliser, qui élimine les obstacles au déploiement de modèles d’apprentissage machine en production. « Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’unir nos forces avec la plate-forme Cloud d’Oracle et de permettre aux clients de profiter de leurs investissements dans les data science », a ajouté M. Swanson.

Selon les résultats du troisième trimestre communiqués le 19 mars dernier, Oracle a augmenté son chiffre d’affaires de 6 % à 9,8 milliards de dollars par rapport au troisième trimestre de l’an dernier. Le chiffre d’affaires du Cloud et des logiciels sur site a augmenté de 8 % à 8,0 milliards de dollars. Quant au chiffre d’affaires des logiciels cloud en mode SaaS, il a augmenté de 33 % pour atteindre 1,2 milliard de dollars. Dans le même temps, le chiffre d’affaires de la plate-forme cloud PaaS et de l’infrastructure IaaS a augmenté de 28 % pour atteindre 415 millions de dollars. Le total des revenus du Cloud a augmenté de 32 % pour atteindre 1,6 milliard de dollars. Au total, Oracle a déclaré une perte nette de plus de 4 millions de dollars pour la période, ce qui représente une baisse de 41 % d’une année sur l’autre, par rapport au revenu net de 2,24 milliards de dollars annoncé pour la même période l’année précédente. Cette baisse est en grande partie attribuable à une charge d’impôt non récurrente de 6,9 milliards de dollars suite à l’entrée en vigueur de la loi américaine dite « Tax Cuts and Jobs Act ».

chevron_left
chevron_right