Les 5 start-ups de l’accélérateur Niortech dévoilées

Lancé en février dernier par Niort Tech, l’accélérateur de start-ups French AssurTech qui fédère Groupama, IMA, la MAAF, la MACIF et la MAIF, propose un accompagnement de 9 mois à 5 jeunes pousses tech de l’assurance développant des technologies et des services innovants répondant aux nouveaux enjeux de l’assurance.

L’association Niort Tech, présidée par Bruno Lacoste (directeur marketing et communication MAAF / Groupe Covea), a été créée par cinq grands acteurs de l’assurance mutualiste qui ont lancé French Assurtech. Crédit. D.R.

L’accélérateur Niortech qui fédère Groupama, Ima, Maaf, Macif et Maif, lève le voile sur les 5 finalistes de son premier appel à projet visant à soutenir les start-ups de l’AssurTech les plus prometteuses. Ayant candidaté entre le 21 février et le 5 avril dernier, 72  jeunes pousses se sont affrontées dans les disciplines suivantes : mobilité, habitat, santé et silver economy. A l’arrivée, cinq d’entre elles ont été sélectionnées pour participer à un programme d’accompagnement de neuf mois. Les heureuses élues seront soutenues par deux parrains, désignés parmi les membres ou les proches du comité de direction de deux entreprises différentes, qui s’engagent à les suivre une journée par mois. Startup Palace, un gestionnaire d’accélérateur proposera des services de coaching personnalisés via des workshops individuels et collectifs. Enfin, un marché potentiel de 12 millions de foyers et de 15 millions de véhicules leur sera parallèlement ouvert, leur permettant de réaliser des tests grandeur nature de leurs offres.  

Coorganiz  (SilverEconomy et santé)

coorganize

Coorganiz compte déjà plus de 25 000 utilisateurs. (crédit : D.R.)

Créée en 2016, Coorganiz a développé une application mobile destinée à simplifier l’organisation de groupes affinitaires à travers le  partage d’informations du quotidien (agenda, to do lists, documents…). Cette solution ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine de la silver economy à travers des modules spécifiques qui répondent aux besoins liés à l’organisation quotidienne autour des personnes fragilisées. En intégrant la French AssurTech, Coorganiz entend ainsi accompagner les  aidants qui représentent aujourd’hui 8 millions de personnes en France, et intégrer cette solution dans les différentes offres des assureurs.

Fotonower (automobile/IA/MachineLearning)

Née en 2014, Fotonower oeuvre dans le domaine de l’intelligence artificielle et propose aux entreprises des services d’analyses de photos basés sur du machine learning. Appliqués au domaine de l’automobile, ces services permettront en cas de sinistre de réaliser un diagnostic à distance, d’évaluer les dégâts et de détecter des fraudes éventuelles, mais aussi de proposer automatiquement un devis de réparations. L’objectif est ainsi de simplifier et de réduire les coûts de l’expertise automobile, qui représente environ 3,4 millions de dossiers traités chaque année par les assureurs.

Insitio (habitat/immobilier/PropTech)

Insitio

La start-up InSitio est accompagnée par le Business Innovation Center de Montpellier et Numa. (crédit : D.R.)

InSitio a développé une plateforme de gestion locative en ligne à destination des  propriétaires et des bailleurs (particuliers ou SCI) qui gèrent eux-mêmes leurs biens en location . Concrètement, bailleurs et locataires disposent d’un espace en ligne qui participe à cadrer la location et à faciliter les interactions. De plus, les différents aspects comptables et administratifs tels que  le suivi des encaissements, le quittancement, la gestion des impayés ou encore les régularisations annuelles sont automatisés. L’utilisation de ces fonctionnalités est par ailleurs non tarifée.  

Lucine (IA/e-santé)

Depuis 2016, Lucine développe une application visant à aider les patients et les professionnels de  santé à mesurer, analyser et soulager les douleurs chroniques. Ce service en cours de développement et de certification, est basé sur un système de reconnaissance faciale permettant d’évaluer la douleur du patient, qui, couplé aux données historiques de ce patient, permet d’établir un profil médical, social, psychologique et émotionnel et de proposer une prescription sur mesure pour le soulager sans médicament… Comptant à ce jour 35 collaborations avec des établissements de soins, l’entreprise entend développer son activité à travers des partenariats avec les assureurs mutualistes.

Testamento (FinTech)

La start-up Testamento, labellisée Finance Innovation, a pour ambition de simplifier et de démocratiser la sécurisation des volontés et la transmission du patrimoine, à travers le développement d’une plateforme de planification successorale. Conçue avec des notaires et des avocats, celle-ci sensibilise les particuliers aux règles et usages de transmission de patrimoine, et leur permet de concevoir en toute légalité un plan d’action en fonction de leur profil avec les différents acteurs du monde de l’assurance, de l’inventaire des biens au testament en ligne. Depuis sa création en 2013, la jeune pousse a levé 340 000 euros.

chevron_left
chevron_right