Recap IT : Accident mortel avec une voiture autonome, Facebook dans la tourmente, Renault en route vers le data storytelling

La semaine passée a été d’abord marquée par un drame. La mort d’une quadragénaire après un accident impliquant une voiture autonome d’Uber. Les GAFA ont aussi fait parler d’eux. Facebook est mêlé à une affaire de violation de profils par la société Cambridge Analytica pendant l’élection présidentielle américaine de 2016. En Europe, la commission européenne a enclenché une réforme fiscale pour taxer les géants du numérique. Enfin, Renault joue la carte des synergies entre ses campagnes omnicanal et le relationnel en concessions.

Retrouvez chaque semaine dans le Monde Informatique le récapitulatif des infos marquantes du secteur web&tech. (Crédit : D.R.)

Uber parque ses voitures autonomes suite à un accident mortel. Une de ses voitures connectées est à l’origine d’un accident mortel impliquant une femme de 49 ans traversant une rue. C’est la première fois qu’un véhicule en mode autonome est à l’origine d’un décès.

50 millions de profils Facebook exploités par Cambridge Analytica pour favoriser l’élection de Trump. Pilotée par les sulfureux soutiens politiques du camp républicain Robert Mercer et Steve Bannon, la société Cambridge Analytica aurait joué un rôle clé dans la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine de 2016.

Comment Renault fait route vers le data storytelling. Après avoir lancé une première offensive dans le marketing digital en 2014, le groupe Renault veut pousser son CRM on-line plus loin avec davantage de personnalisation liée aux grands moments de vie de ses prospects. Le groupe souhaite plus que jamais jouer la carte des synergies entre ses campagnes omnicanal et le relationnel en concessions.

Auchan lance une opération marketing basée sur l’IA avec Untie Nots. Depuis le 22 mars, les clients fidèles du distributeur Auchan peuvent participer à un challenge pour gagner des remises. Chaque défi est personnalisé en fonction des consommateurs et de leurs habitudes d’achats grâce à l’algorithme développé par la start-up Untie Nots.

Menaces internes : 5 employés qui ont violé la sécurité. Vous pouvez construire un mur, mettre en place des tas de défenses pour protéger vos données du monde extérieur et investir d’énormes ressources pour la maintenance. Mais si votre ennemi se trouve à l’intérieur, ce mur ne vous servira à rien.

Les start-ups françaises web et tech ont levé 2,6 Md€ en 2017. Les investissements auprès des jeunes pousses françaises web et tech ont continué d’augmenter l’année dernière, mais de manière moins fulgurante qu’en 2016 selon une étude de Keyrus. La France se place en 2e position des pays ayant levé le plus de fonds, entre le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Taxation des GAFA : La commission européenne veut récupérer 5 Md€ par an. L’autorité a enclenché une réforme fiscale de fond visant à taxer les entreprises du numérique. En attendant, une taxe provisoire ciblant celles dont le chiffre d’affaires brut annuel atteint au moins 750 M€ dans le monde et 50 M€ dans l’UE, est proposée.

Google déploie une batterie d’outils de sécurité cloud. Autour de sa Cloud Platform, la société de Mountain View a présenté cette semaine un ensemble de fonctionnalités de sécurité dont certaines sont encore en mode Alpha, comme VPC Service Controls ou Cloud Security Command Center.

Aerospike, une base de données in-memory sous stéroïdes. Le marché des bases de données NoSQL est aujourd’hui tellement vaste (MongoDB, DynamoDB, DataStax, CouchBase, Redis, MarkLogic ou encore Aerospike) qu’il est possible de choisir le produit le mieux adapté à ses besoins. Nous avons justement rencontré les cofondateurs d’Aerospike pour mieux comprendre les caractéristiques de leur base de données in-memory.

IBM dévoile un nano SoC fonctionnant avec la blockchain. Les chercheurs d’IBM ont créé un système sur puce miniaturisé qui pourrait se retrouver dans des produits à des fins de traçabilité et de lutte contre les contrefaçons.

Les poids-lourd de sortie : 100 To dans un SSD et 14 To dans un disque dur. D’un coté un disque dur de 14 To chez Seagate, de l’autre un SSD de 100 To chez Nimbus Data. Le point commun entre ces deux unités de stockage aux technologies très différentes ? Elles se destinent toutes les deux au marché de l’entreprise, et plus précisément des serveurs et baies de stockage.

L’art du Nemawashi, ou comment prendre des décisions consensuelles dans l’entreprise. Ce sentiment de faire partie d’un ensemble plus large permet de mieux comprendre en quoi son action peut s’insérer dans une perspective globale. Le Nemawashi est très pratiqué dans les entreprises japonaises pour obtenir l’adhésion et l’engagement des salariés.

L’introduction en bourse de Docusign se précise. L »américain DocuSign, spécialisé dans le domaine de la signature électronique, aurait déposé une demande confidentielle d’introduction en Bourse (IPO) auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine. L’entreprise devrait faire son entrée à Wall Street d’ici 6 mois, selon des sources citées par TechCrunch.

SAP règle discrètement un différend de licence avec AB InBev. Dans l’affaire des accès indirects, SAP réclamait 600 millions de dollars de dommages et intérêts à Anheuser-Busch, la filiale américaine du conglomérat de boissons AB InBev. Pour clore ce litige, les deux entreprises sont arrivées à un accord, mais aucune n’a révélé le montant versé.

Les TPE et PME du numérique affichent leur optimisme. L’indicateur du CINOV-IT mesurant la confiance en l’avenir de ses adhérents a gagné 4 points à 60%. D’importantes variations existent cependant en fonction des régions et des tailles des sociétés du numérique interrogées.

chevron_left
chevron_right