Xavier Niel dégaine une box 10 Gbit/s en Suisse à prix cassé

L’opérateur mobile suisse Salt, ex-Orange Suisse racheté par Xavier Niel, passe à l’offensive en devenant fournisseur d’accès Internet. Il fait une entrée fracassante sur le marché en proposant une box fibre proposant des débits ascendant et descendant jusqu’à 10 Gbit/s associé à un forfait combinant services Internet, téléphonie, mobile et TV jusqu’à 69% moins cher que la concurrence.

Le design de la Fiber Box de Salt a été confié à Alfredo Häberli, le Patrick Starck Suisse. (crédit : Salt)

Comme à son habitude, Xavier Niel joue les trublions des télécoms. Après avoir tranquillement fait prospérer en Suisse l’opérateur mobile Salt (anciennement Orange Suisse racheté via sa holding NJJ Capital en décembre 2014 pour 2,3 milliards d’euros), le PDG de Free frappe un grand coup en le faisant basculer dans le monde des FAI. Salt vient en effet d’annoncer le lancement d’une offre de box couplée à des services triple play Internet, téléphonie et TV ou quadruple play (mobile en plus).

Baptisé Fiber Box, le routeur de Salt est basé – comme son nom l’indique – sur de la fibre optique et peut gérer des débits descendant et ascendant théoriques de 10 Gbit/s. « Pour atteindre une telle bande passante, la Fiber Box de Salt est équipée d’un processeur puissant de type quad-core 1,5 GHz », précise l’opérateur dans un communiqué. Embarquant deux ports USB 3.0 et quatre ports gigabit, cette Fiber Box propose aussi du WiFi double bande (2,4 et 5Ghz) permettant d’atteindre un débit (toujours théorique) de 2,2 Gbit/s. Pour assurer le service télévision associé à sa box Internet, Salt a choisi de proposer à ses clients le décodeur Apple TV 4K.

85 euros de frais d’activation

Outre les avancées technologies proposées dans cette box – dont pourraient bien s’inspirer Free pour sa prochaine Freebox V7 dont la mise en production aurait débuté depuis quelques semaines – c’est également au niveau du prix que Salt frappe un grand coup. Le forfait triple play associé à sa box est en effet à 42 euros par mois (moins de 50 francs suisses), soit un tarif jusqu’à 64% moins élevé que la concurrence (Swisscom, UPC et Sunrise) pour un débit allant jusqu’à 1 Gbit/s. Du côté du quadruple play, l’écart de prix se creuse encore un peu plus (jusqu’à 69%) avec un tarif chez Salt à moins de 56 euros (moins de 65 francs suisses). A noter que des frais d’activation de 85 euros (moins de 100 francs suisses) sont facturés.

« Dès le départ, l’offre de Salt couvrira la totalité de l’empreinte de la fibre optique suisse grâce à des partenariats avec Swiss Fiber Network (SFN), les plus grandes villes helvétiques et d’autres accords rendant toutes les régions du pays éligibles », précise Salt. « Aujourd’hui, le réseau de fibre optique de Salt est disponible pour les habitants de plus de 30 villes et régions de Suisse. D’autres extensions géographiques sont prévues dans les mois et les années à venir. » Reste que pour offrir un débit symétrique de 10 Gbit/s, il est nécessaire d’installer les équipements adéquates dans les nœud de raccordement optique (NRO). A savoir des cartes fibre optique 10 Gbit/s dans les armoires de brassage. 

chevron_left
chevron_right