Révolution digitale : Risques et opportunités selon Syntec Numérique

Syntec Numérique présente dans un livre blanc les risques et perspectives positives de 9 innovations majeures pour les entreprises du numérique : IoT, intelligence artificielle, blockchain, services cloud, économie collaborative, big data, Open API, Fast IT et chaîne 3D. Il présente pour chacune les compétences à acquérir et les métiers menacés.

Les innovations de la révolution numérique sont liées entre elle, le cloud apparaissant comme le socle technologique sans lequel rien n’est possible, souligne Syntec numérique dans son livre blanc. (Crédit : S.N.)

Sous le titre « Révolution digitale, un nouveau rôle pour les acteurs du numérique », le comité Innovation & Technologies de Syntec numérique publie un livre blanc qui analyse l’impact de 9 innovations majeures sur les modèles d’affaires des acteurs du secteur. Entre big data, IoT, intelligence artificielle, blockchain, services cloud, économie collaborative, Open API, Fast IT et chaîne 3D, le document « brosse un tableau des transformations » que ces entreprises « doivent s’imposer pour réussir leur propre transition digitale », expose en introduction Frédéric Sebag, président du comité Innovation & Technologies.

Bien au-delà du cadre purement technologique, cette révolution bouscule les équilibres économiques et transforme les usages « à une vitesse jamais atteinte jusque-là ». Dans son livre blanc, Syntec Numérique présente d’abord la portée, les opportunités et les risques que présentent les 9 innovations pour les entreprises qui les déploient ou les utilisent. Il aborde également le cadre éthique et de sécurité dans lequel elles se mettent en place.

Dans son document, Syntec Numérique replace chacun des innovations technologiques considérées dans son écosystème d’innovation. Ci-dessus, par exemple, l’IA, l’IoT et la blockchain.

Dans un deuxième temps, le syndicat professionnel propose des pistes d’évolutions pour les entreprises de son secteur pour qu’elles puissent se transformer et « endosser pleinement » leur « nouveau rôle de tiers de confiance ». Il présente pour chaque innovation les compétences qui devront être acquises et les métiers menacés. A la fin du livre blanc, un questionnaire est proposé pour permettre une auto-évaluation de la e-maturité de sa propre entreprise.

chevron_left
chevron_right