Salesforce veut investir près de 2 Md€ en France

En marge du voyage présidentiel d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis, l’éditeur SaaS Salesforce réaffirme son attachement à la France où il compte d’importants clients ainsi qu’un datacenter. Il prévoit d’y investir 2,2 milliards de dollars sur 5 ans.

Marc Benioff, CEO de Salesforce.com, a déjà manifesté à plusieurs reprises sa volonté de développer son écosystème SaaS en France. (Ci-dessus, lors d’une intervention sur Dreamforce 2017 à San Francisco / Crédit : Salesforce)

Lors du sommet « Choose France » à Versailles, fin janvier, le président de la République avait réuni 140 dirigeants de groupes internationaux prêts à investir 3,5 milliards d’euros dans l’Hexagone sur 5 ans, parmi lesquels SAP, Facebook ou Google dans le secteur IT. Trois mois plus tard, Emmanuel Macron est cette fois en visite à Washington et moissonne d’autres engagements de la part d’acteurs IT. Ainsi, l’éditeur californien Salesforce.com, fournisseur de solutions SaaS, vient de déclarer en marge de ce voyage présidentiel qu’il prévoyait d’investir 2,2 milliards de dollars, soit environ 1,8 milliard d’euros dans les 5 prochaines années en France.

Ce n’est pas surprenant de la part de Salesforce qui a depuis plusieurs années déjà manifesté sa volonté de renforcer sa position en France où il rassemble d’importants clients et organise chaque année en juin une conférence qui réunit des milliers de participants (plus de 12 000 inscrits en 2017). L’importance du marché français pour Salesforce a déjà conduit l’éditeur SaaS à ouvrir un datacenter à Paris, il y a deux ans, pour permettre à ceux qui le souhaitent de gérer les données de leurs clients sur le territoire français.

137 000 emplois directs et indirects en France d’ici 2022

« La France compte des marques parmi les plus respectées et innovantes dans le monde et un nombre croissant d’entre elles font appel à Salesforce pour mener leur transformation numérique », vient de réitérer Marc Benioff, co-fondateur et CEO de Salesforce dans un communiqué publié aujourd’hui. « La France représente une opportunité formidable. Ce nouvel investissement va stimuler la croissance, l’innovation et la réussite de nos clients dans le pays. » Parmi les utilisateurs de ses logiciels de gestion de la relation client dans le cloud figurent des groupes comme AccorHotels, Axa, Michelin, PSE, Schneider Electric, Renault, Pernod RicardVoyages SNCF, Petzl, ALD Automotive, Ladurée ou Good Goût. 

Salesforce se plait à rappeler qu’il est arrivé cette année en tête du classement Great Place to Work des entreprises françaises. D’ici 2022, son écosystème devrait créer plus de 37 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects, selon IDC, et générer près de 24 millions de dollars de PIB. En France, l’éditeur américain investit aussi à travers son fonds Salesforce Ventures et son fonds EMEA de plus de 80 M€.

chevron_left
chevron_right