Scandale Cambridge Analytica : Facebook change les règles d’usage de ses API

Empêtré dans le scandale de l’exploitation de données personnelles de près de 90 millions de ses utilisateurs par la société de conseil en communication politique Cambridge Analytica, Facebook se bat pour éteindre l’incendie. La dernière carte abattue consiste à modifier les règles d’utilisation de ses interfaces de programmation d’applications.

Mark Zuckerberg est contraint de jouer les pompiers pour sauver ce qu’il reste de la crédibilité de Facebook en matière de protection des données personnelles. (crédit : D.R.)

Après l’exploitation des données de 87 millions d’utilisateurs de Facebook par Cambridge Analytica – soit plus que les 50 millions initialement évoqués – pour cibler les électeurs américains, le réseau social aurait pu simplement décider de fermer le robinet aux développeurs tiers. Mais l’entreprise a préféré renforcer le contrôle de ses API en annonçant neuf initiatives qui modifient la manière dont Facebook gère les données transmises à des applications…

chevron_left
chevron_right