Séverin Cabannes (Société Générale) : « Le premier risque pour une banque c’est le risque cyber »

Le directeur général délégué de la Société Générale, Séverin Cabannes, a présenté vendredi dernier la stratégie numérique du groupe bancaire. Des refontes managériales et organisationnelles sont en cours pour mieux coller à ses sujets de préoccupation digitale.

Séverin Cabannes, directeur général délégué de la Société Générale, a présenté à la presse la stratégie numérique du groupe bancaire. (crédit : D.R.)

Vendredi 26 janvier 2018, Séverin Cabannes, directeur général délégué de la Société Générale, a présenté à la presse la stratégie numérique du groupe bancaire. Il était, pour ce faire, accompagné de Alain Fischer (CDO de SG-CIB, Private Banking, Asset Management et Securities Services), Xavier Lofficial (CIO groupe) et Carlos Goncalves (CTO groupe). Si certains sujets abordés relevaient de portes ouvertes, d’autres ont été plus surprenants. Car le numérique est devenu le sujet central de la stratégie de la Société Générale, stratégie corporate et business s’entend. De ce fait, l’atteinte au système d’information, au sens le plus large du terme, devient une atteinte au coeur métier. Séverin Cabannes en a déduit : « le premier risque pour une banque n’est pas celui de crédit ou celui de marché mais le risque cyber ».

Le numérique, c’est bien entendu, pour la Société Générale comme pour toutes les banques, un sujet de valorisation des actifs existants : actifs durs (y compris l’immobilier) comme actif clientèle. Les objectifs clairement affichés sont, en tout premier lieu, une obsession permanente pour l’expérience client, mais aussi l’automatisation des process internes dans une optique d’amélioration de leur efficacité et, enfin, un renforcement du statut de fournisseur de confiance pour le groupe.

Lire la suite sur CIO.

chevron_left
chevron_right