Smile rachète Adyax et ses compétences Drupal

L’intégrateur français de solutions open source Smile compte sur l’acquisition d’Adyax et de ses 350 experts du CMS open source Drupal pour apporter une réponse plus large aux problématiques de transformation numérique des entreprises et accélérer en Europe.

Présidée par Marc Palazon, Smile vient de réaliser sa seconde opération de croissance externe depuis 2017. Crédit. D. R

La société française de conseil, d’intégration et d’infogérance open source Smile se renforce en procédant à l’acquisition d’Adyax, l’un des leaders européens du CMS open source Drupal. Le montant de l’acquisition reste confidentiel mais il s’agit de la seconde opération de croissance externe réalisée par l’intégrateur depuis son rachat par le fonds d’investissement Eurazeo PME en mai 2017. Forte d’une équipe de plus de 300 spécialistes de Drupal, Adyax a développé en Europe une compétence lui permettant d’adresser des projets sur la base de technologies open source.

L’entreprise co-fondée en 2008 par Yann Perron et Maxime Topolov opère en effet sur quatre axes différents, dont le CMS Drupal, l’édition d’applications par des outils de publication open source sur des supports mobiles, l’édition de solutions e-commerce ainsi que la recherche et le développement sur divers projets. LVMH, Disney, Ipsos, Saint-Gobain, Le Monde, Carrefour, et Valeo figurent parmi ses clients depuis près de 10 ans.

200 M€ de CA pour le nouvel ensemble  

Le nouvel ensemble Smile/Adyax ambitionne de s’imposer en Europe à horizon 3 ans avec près de 1700 collaborateurs et 200M€ de chiffre d’affaires. En conjuguant leurs expertises respectives, ce rapprochement permettra aux clients des deux sociétés, de bénéficier de synergies et d’un accompagnement étendu à chaque étape de leur e-transformation (conseil, agence digitale, développement & intégration, maintenance, formation et infogérance) et ce progressivement sur l’ensemble des quatre lignes métiers du groupe : digital/e-business, business apps, infrastructure et embarqué/IoT.

Smile table sur une croissance organique de l’ordre de 20% en 2018. En rachetant Adyax, l’entreprise pilotée par Marc Palazon devrait engranger des revenus (proforma) de plus de 115 millions d’euros en 2018, contre 84 millions d’euros en 2017, soit une croissance de plus de 35%.

chevron_left
chevron_right