Solocal supprime 1 000 postes sur deux ans

Confronté depuis plusieurs années à une mutation en profondeur de son marché, Solocal – ex-PagesJaunes – affronte une vive concurrence sur ses services numériques de communication locale pour les entreprises. Sous la houlette d’Eric Boustouller, ancien président de Microsoft France, la société se transforme encore et supprime 1000 postes.

Arrivé à la tête de Solocal en octobre 2017, Eric Boustouller accélère la transformation numérique de l’ancien PagesJaunes. (crédit : D.R.)

Devenu Solocal Group en février 2013 pour insister sur l’orientation numérique de son offre de services aux entreprises locales, l’ancien PagesJaunes (passé des annuaires papier aux sites web) n’en finit plus de se réorganiser. Il y a un peu moins de cinq mois, Eric Boustouller – ex-président de Microsoft France – en a pris la direction générale pour engager les actions nécessaires à une croissance qui soit enfin « profitable et durable », avait annoncé l’entreprise. Le projet de mutation qu’il vient d’annoncer sous le nom de Solocal 2020 accélère la transformation de l’entreprise et élargit son offre de services numériques mais il entraîne également la suppression d’un millier de postes sur un effectif de plus de 4 400 personnes. Le groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 812 M€ dont 80% sur ses activités Internet.

Solocal explique qu’il va « simplifier » son organisation et « sa ligne managériale ». L’entreprise va ainsi supprimer ses business units, consolider certaines activités, rationaliser des implantations et centraliser ses fonctions supports. Au total, ces transformations vont donc entraîner la suppression d’un millier de postes entre 2018 et 2019. Dès cette année, ce sont 800 postes qui seront touchés avec la mise en place d’un Plan de sauvegarde de l’emploi. Solocal indique avoir lancé avec les représentants du personnel le processus d’information-consultation qui « devrait être finalisé au plus tard à la fin du mois de juin 2018 ». Les 200 autres réductions de postes seront effectuées l’année prochaine. Dans le même temps, l’entreprise explique que la transformation de ses offres numériques va conduire à la création d’une centaine de postes « sur de nouvelles compétences digitales », d’ici la fin de l’année. Solocal va développer d’autres services web et apps pour les TPE/PME, sous forme de packs et d’abonnements : Digital Presence, Advertising, Website, Solutions et Print to Digital. Il va également personnaliser davantage les expériences utilisateurs de ses sites PagesJaunes et Mappy, et renforcer la pertinence locale sur la recherche d’informations. Des services de recommandations et de prises de rendez-vous seront ajoutés ainsi, pour Mappy, qu’un comparateur multimodal en complément des itinéraires et cartographies.

Erosion continue du chiffre d’affaires et des parts de marché

« L’an dernier, Solocal a finalisé une restructuration financière d’envergure qui lui permet de se projeter vers l’avenir. Mais l’entreprise fait face à l’érosion continue de son chiffre d’affaires et de ses parts de marché et à des coûts fixes élevés qui entravent ses capacités d’investissement », explique son directeur général Eric Boustouller, dans un communiqué. Le plan Solocal 2020 vise donc à adapter l’entreprise de façon importante à un environnement numérique mondial de plus en plus concurrentiel. « Notre mission est de faire de Solocal le partenaire local, digital de confiance des entreprises françaises pour accélérer leur croissance ».

Dans la gamme de services étendus, le pack Digital Présence assurera la mise à jour des adresses, horaires, photos, vidéos, actualités des entreprises sur le web. Digital Adversiting inclut un Pack Booster Contact destiné à garantir un nombre de contacts aux professionnels, mesurables au travers des appels et formulaires saisis. L’offre de création de sites web de Digital Website (450 000 sites déjà réalisés) va s’élargir du côté du e-commerce et de la récupération d’informations (click and collect) pour les sites Premium et Privilèges. Digital Solutions prévoit des services CRM, e-formation, e-paiement et de marketing automatisé. Enfin, Print to Digital permettra de réaliser des flyers en réalité augmentée et des guides locaux numériques.

chevron_left
chevron_right