Stibbe indexe 17 millions de documents avec Sinequa

Le cabinet d’avocats Stibbe a mis en place le moteur de recherche de Sinequa pour indexer ses contenus et répondre à ses enjeux de conformité GDPR.

Régis Panisi, responsable du Knowledge Management au cabinet d’avocats Stibbe réfléchit à connecter un assistant virtuel au moteur de recherche Sinequa. (crédit : D.R.)

Fondé il y a plus d’un siècle, le cabinet  Stibbe basé au Bénélux, regroupe 180 avocats d’affaires. La masse de documents traités et leur importance relèvent d’un responsable à part entière, Regis Panisi, Head of Knowledge Management. Il travaille en duo avec Olivier Van Eesbecq, Head of ICT and facilities. A la base de leur choix technologique se trouve le moteur de recherche de Sinequa. « Avant, nous avions un environnement très varié, avec une grande diversité de formes de stockages de données dans Sharepoint, d’autres dispersées dans nos systèmes de gestion documentaire ou les messageries », explique Régis Panisi.

« Il y a eu un avant et un après Sinequa chez Stibble, note Olivier Van Essbecq, avec des solutions comme Autonomy ou Google search app, arrêté au bout d’un an ». Prudence donc avec les fournisseurs. « On a demandé à Sinequa l’une des sociétés retenues dans l’appel d’offres de nous convaincre, poursuit Olivier Van Eesbecq. On leur a donné quelques jours pour lancer trois  recherches sur trois sources différentes : Exchange car Microsoft ouvre difficilement, quelques sources internes et d’autres accessibles avec Autonomy. En trois jours, Sinequa a réussi à indexer les documents issus de ces trois sources ».

Lire la suite sur CIO.

chevron_left
chevron_right