058 5 32 18 32 contact@ygaltech.com
Sélectionner une page

L’opérateur télécom helvète Swisscom a choisi Software Defined Mainframe de Lzlabs pour virtualiser ses mainframes IBM dans un cloud Linux/VMware en économisant 60 % de ses coûts récurrents. Maintenant que ses applications internes critiques sont migrées, l’opérateur s’apprête à proposer un Mainframe-as-a-service sur les mêmes bases techniques.

Markus Tschumper, Head of General IT Services de Swisscom, a basculé tout le mainframe dans le cloud sans aucune réécriture. (Crédit : B. L.)

Se débarrasser du mainframe est une volonté quasiment universelle, simplement pour baisser les coûts et éviter une obsolescence technologique. Mais il faut bien admettre que le mainframe fonctionne de manière fiable et que réécrire des programmes à isofonctionnalités, cela coûte extrêmement cher sans aucun bénéfice métier. De ce fait, quitter le mainframe est, dans les faits, assez complexe. Une solution est donc de récupérer l’existant et de le modifier le moins possible pour le faire fonctionner ailleurs que sur mainframe. Swisscom a ainsi basculé, sans aucune réécriture, trois applications stratégiques dans un cloud Linux/VMware (commun à l’informatique interne et aux hébergements des clients de l’opérateur) et a éteint son mainframe IBM. Pour cela, l’opérateur télécom helvète a choisi Software Defined Mainframe de Lzlabs.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur CIO.

Share This