Talari Networks passe dans le giron Oracle 

Oracle a annoncé l’acquisition d’une société de réseau étendu logicielle baptisée Talari Networks afin de développer ses activités réseaux et cloud computing.

Après DataFox et goBalto Oracle vient d’annoncer l’acquisition de Talari Networks pour étoffer ses ressources SD-WAN. (crédit : D.R.)

Neuvième acquisition cette année pour Oracle avec l’annonce du rachat de Talari Networks, qui aide les entreprises à combiner plusieurs sources de bande passante WAN publique pour optimiser les débits. Le principal produit de cette start-up fondée en 2009 par Andy Gottlieb et John Dickey s’appelle Failsafe, une plate-forme SD-WAN utilisée pour connecter les réseaux d’entreprise tels que les succursales et les centres de données sur de grandes distances géographiques. Les connexions WAN nécessitaient traditionnellement un matériel propriétaire spécial, mais le mouvement SD-WAN y met fin en déplaçant le contrôle du réseau dans le cloud à l’aide d’une approche logicielle.

La plateforme SD-WAN de Talari est censée fournir une fiabilité et une sécurité accrues pour la connectivité d’un site à l’autre et l’accès aux applications sur tout réseau IP. Oracle prévoit d’utiliser cette technologie pour renforcer son propre contrôleur de session et son infrastructure réseau, qui est utilisée pour sécuriser et gérer le flux de données sur les réseaux IP fixes et mobiles.

Intégration à Oracle Communications

Depuis sa création, Talari a levé 53,5 millions de dollars en capital de risque, et compte actuellement plus de 500 clients, dont des entreprises du secteur public Ces derniers pourront toujours utilisés les produits et services de Talari, qui seront progressivement, intégrés dans la division Oracle Communications. Les conditions financières de l’opération n’ont pas été divulguées.

chevron_left
chevron_right