Telex : Atos se désengage de Worldline, Facebook recrute un juriste d’EFF, Google valorise Collibra à 1 Md$

– Atos va proposer fin avril à ses actionnaires de leur distribuer environ 23,4% du capital de Wordline. La SSII dirigée par Thierry Breton détient pour l’instant 50,8% de sa filiale spécialisée dans les transactions de paiement. Les actionnaires recevront deux actions Worldline pour cinq actions Atos détenues. En 2018, la SSII française a racheté Syntel et renforcé Worldline avec l’acquisition de SIX Payment Services.

– Facebook recrute un conseiller juridique de l’association Electronic Frontier Foundation investie dans la protection de la vie privée. Nate Cardozo, qui fut l’un des plus virulents critiques du modèle Facebook, prendra en charge les questions de « privacy » appliquées à la messagerie instantanée WhatsApp que le groupe de Mark Zuckerberg envisage de rapprocher d’Instagram et de son réseau social. Une autre voix critique du modèle vient aussi de céder aux avances de Facebook pour intervenir sur le même sujet. Il s’agit de Robyn Green, une ancienne d’Open Technology Institute.

– Google, via CapitalG, le fonds d’investissement d’Alphabet, vient de conduire une levée de 100 M$ au profit de la start-up Collibra, spécialisée dans la gouvernance des données. Cette opération valorise la société à plus d’un milliard de dollars, ce qui en fait la première licorne belge. Co-fondée à Bruxelles en 2008 par Felix Van den Maele, son actuel CEO, Collibra possède plusieurs bureaux en Europe, notamment en France, et un à New York. Iconiq Capital, Index Ventures, Dawn Capital et Battery Ventures ont également participé au tour de table. 

– Le marché des logiciels de collaboration progressera de 9% cette année pour atteindre 45 milliards de dollars au niveau mondial, selon le cabinet d’études Synergy Research. Le chiffre d’affaires du secteur, très élevé, va continuer à croître dans de fortes proportions dans les 5 prochaines années. Il a approché les 11 Md$ au 3ème trimestre 2018 et le 4ème trimestre devrait être bien plus élevé.

– IBM vient de publier un article de recherche qui revient sur les défis posés par la reconnaissance faciale en matière d’intelligence artificielle en raison de la grande diversité des visages. Pour faire progresser la fiabilité et l’équité des systèmes d’identification, big blue vient de constituer un dataset d’un million de visages à partir de 100 millions de photos et vidéos publiées sur Flickr. Les développeurs pourront l’utiliser pour entraîner leurs systèmes de reconnaissance faciale.

chevron_left
chevron_right