Un contrat d’objectifs emploi formation pour booster l’emploi IT rhônalpin

La mise en place d’un contrat d’objectifs emploi formation (COEF) dans le secteur numérique, ingénierie et conseil va permettre de développer l’attractivité du secteur informatique en région Auvergne et Rhône-Alpes. Diverses actions seront menées pour assurer une meilleure adéquation entre les besoins des entreprises installées sur le territoire et les offres de formation.

Jean-François Benevise, directeur régional de la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes, a signé, jeudi 1er février 2018, avec les partenaires de l’Etat en région, le « COEF » de la branche numérique, ingénierie et conseil. Crédit. D.R.

Avec plus de 8 000 postes créés en Auvergne et Rhône-Alpes entre 2009 et 2013, l’informatique fait partie des  professions les plus porteuses dans  la région. L’étude prospective menée sur la branche numérique, ingénierie et conseil par le Fafiec montre que la région est en plein essor et que parallèlement, elle doit faire face à des difficultés de recrutement et à des freins spécifiques en matière de ressources humaines.  Partant de ce constat, un contrat d’objectifs emploi formation (COEF) a été  signé  au début du mois pour développer l’emploi IT en Auvergne-Rhône-Alpes et sécuriser les parcours professionnels au niveau local.

Avec la signature du COEF, l’État, la Région, les académies régionales, la CPREFP, le Fafiec, Pôle Emploi, les pôles de compétitivité et les clusters Ingéra 2, Digital League et Imaginove s’engagent aujourd’hui sur des axes de travail adaptés et partagés portant sur la sécurisation des parcours des salariés du numériques en Auvergne-Rhône-Alpes.

Faciliter les passerelles vers les métiers qui recrutent

Le COEF s’est fixé plusieurs objectifs en ce sens. Sa mise en place vise à renforcer l’attractivité des métiers du numérique en particulier auprès des femmes et d’accompagner les étudiants, lycéens et collégiens dans le choix de leur orientation professionnelle. Des actions seront également lancées pour diversifier les recrutements dans le secteur numérique notamment en favorisant l’insertion des décrocheurs (avec la Grande Ecole du Numérique) et en facilitant les passerelles vers les métiers qui recrutent auprès des demandeurs d’emploi. Enfin, Le COEF s’attache également à ce que les salariés puissent actualiser régulièrement leurs compétences dans les métiers technologiques, via des formations certifiantes, adaptées aux besoins des entreprises.

chevron_left
chevron_right