Witbe : Le chiffre d’affaires bondit de 77% au 1er semestre 2018

Pour son premier semestre 2018, le spécialiste en monitoring de la qualité des services web, cloud et mobile Witbe a dégagé 8,9 millions d’euros de revenus, en progression de 77% d’une année sur l’autre.

Jean-Michel Planche, co-fondateur et directeur général délégué en charge de la stratégie de Witbe, est localisé dans le bureau new-yorkais du spécialiste en monitoring de la qualité de service web et mobile. (crédit : Witbe)

Suite à son introduction en bourse de 2016, la société française spécialisée dans le monitoring des services web, mobile et cloud Witbe a publié son chiffre d’affaires semestriel. Pour la première partie de l’année 2018, l’éditeur a vu ses revenus décoller de 77% pour atteindre 8,9 millions d’euros. « Les travaux d’industrialisation et de développement rendus possibles grâce à l’IPO continuent de porter leurs fruits, renforçant notre position en France et à l’international », a expliqué dans un communiqué Marie-Véronique Lacaze, PDG de Witbe.

En zone EMEA (Europe Moyen-Orient et Afrique), les revenus se sont élevé à 5 millions d’euros, en progression de 43% sur un an. Le renforcement de son activité dans la région, en particulier avec l’ouverture d’une filiale au Royaume-Uni il y a quelques semaines, n’est certainement pas étranger à cette évolution. Le chiffre d’affaires en zone Amériques a été multiplié par plus de 2 et atteint 3,7 million d’euros, grâce notamment à un renforcement de ses équipes commerciales et l’ouverture d’une antenne à San Francisco. Les résultats en zone Asie restent anecdotiques (100 000 euros environ).

L’objectif de marge EBITDA à 2 chiffres confirmé

Contacté par la rédaction pour en savoir plus sur son résultat opérationnel, un porte-parole de Witbe nous a précisé que sa publication interviendra le 13 septembre prochain, lors de la présentation des résultats semestriels du groupe. Si ces revenus ont décollé au 1er semestre ont décollé, la progression devrait être moindre pour la seconde partie de l’année, l’éditeur envisageant « seulement » une croissance d’au moins 20% sur l’ensemble de son exercice 2018. Le groupe confirme cependant son objectif d’une marge EBITDA à 2 chiffres cette année.

chevron_left
chevron_right