Dell EMC et Cisco tirent le marché des systèmes convergés

La progression globale du marché des solutions convergées est assurée dans son intégralité par le commerce de systèmes hyperconvergés qui affiche 48,5% de croissance.

C’est le segment des systèmes hyperconvergés qui a tiré les ventes globales du marché des solutions convergées vers le haut. (Crédit S.L.)

A mesure que les systèmes convergés se démocratisent, la hausse de leurs ventes mondiales se fait de moins en moins forte. Au second trimestre 2017, elles ont représenté 3,15 Md$ de chiffre d’affaires, en hausse de 6,2% par rapport à la même période en 2016, selon IDC. D’une année sur l’autre, leur progression a ainsi été divisée par deux. Quant à la croissance des capacités de stockage livrées, elle n’a atteint que 5,6% à 1,78 pétaoctets entre avril et juin derniers, contre +32% un an plus tôt. D’après Eric Sheppard, analyste chez IDC, l’évolution positive que continue malgré tout de connaitre le marché est nourrie par « la disponibilité de produits offrant des niveaux supplémentaires d’automatisation, une intégration plus étroite entre les technologies embarquées, et, souvent, des solutions définies par logiciel basées sur des architecture évolutives. »

Les systèmes hyperconvergés captent 24% du marché

Au deuxième trimestre, comme au cours des trimestres précédents, c’est le segment des systèmes hyperconvergés qui a tiré les ventes globales du marché des plateformes convergées vers le haut. Son chiffre d’affaires s’est apprécié de 48,5% pour atteindre 763,4 M$ et représenter ainsi 24,2% (+8 points) du total du marché. De leur côté, les ventes de plates-formes intégrées, dominées par Oracle (62,5% de parts de marché), ont enregistré un recul de 4,9% à 822,3 M$. Quant aux livraisons d’infrastructures intégrées et de systèmes de référence certifiés, leurs valeurs ont baissé respectivement de 1,5% et de 49,6% pour représenter un chiffre d’affaires cumulé d’1,56 Md$. 48,5% de ce montant a été capté par Dell.

chevron_left
chevron_right