Intel annonce un SSD Optane 800P de 58 ou 118 Go

Tout le monde l’attendait : hier, au CES de Las Vegas, Intel a annoncé le premier disque Optane SSD pour les PC grand public. Et le disque est bootable !

Le SSD Optane 800P d’Intel, dont la sortie est prévue dans quelques mois, sera proposé en versions 58 et 118 Go. (Crédit : Gordon Mah Ung)

L’unité de stockage Optane 800P, sur base 3D Xpoint, qu’Intel prévoit de livrer dans le courant du second trimestre de cette année, sera proposé en deux capacités modestes : 58 et 118 Go. Les deux versions sont bootables et disposeront d’une configuration PCIe à deux voies (x2). Chaque disque affiche un DWPD (Day Writes Per Day), c’est-à-dire le nombre de fois que la capacité totale du disque SSD peut être réécrite par jour, de 200 Go.

Le 800P est le troisième lecteur Optane d’Intel. Le premier, l’Optane Memory, également destiné aux PC grand public, utilise un disque de 16 ou 32 Go comme cache avec un disque mécanique. Le second, le 900P, est un périphérique PCIe haute performance destiné essentiellement aux power users. Il est proposé en versions 280 et 480 Go et coûte entre 400 à 600 dollars HT.

 

Le SSD Optane 800P d’Intel (à droite) à côté d’un module Optane Memory. (Crédit : Gordon Mah Ung)

À bien des égards, le 800P devrait séduire un grand nombre d’utilisateurs à sa sortie prévue dans quelques mois (la date précise n’est pas encore connue), même si ses capacités de 58 et 118 Go fixent plus ou moins l’usage : en effet, ces disques seront probablement utilisés uniquement dans des machines portables ou desktop ayant un disque secondaire. Les responsables d’Intel ont laissé entendre que ces lecteurs serviront surtout à héberger le système d’exploitation et les applications critiques d’une machine, le stockage courant étant toujours pris en charge par un disque classique.

Intel n’a pas fourni de chiffres sur les performances du 800P, mais il est probable que le dernier SSD Optane d’Intel affiche une vitesse de lecture séquentielle moyenne, mais une excellente latence et des performances exceptionnelles en Low Queue Depth (QD). Selon les responsables d’Intel, le choix d’une configuration PCIe à deux voies, au lieu de la configuration PCIe habituelle à quatre voies des SSD haute performance, a permis de réduire la latence.

chevron_left
chevron_right