Intel Core i3 avec Turbo Boost : du premium à prix serré

En temps normal, la sortie d’une puce mobile Core i3 attirerait à peine l’attention. Mais cette fois, les caractéristiques du processeur Core i3-8130U dégagent quelque chose de spécial : le Turbo Boost ! C’est la première fois qu’Intel dote une puce mobile de la série Core i3 de cette fonctionnalité.

La puce Intel Core i3-8130U (Kaby Lake 14 nm) est une puce double cœur, à quatre threads, de 15W. (crédit : Intel)

Basé sur la famille de puces mobiles Kaby Lake à 14 nm, le processeur Intel Core i3-8130U (Kaby Lake 14 nm) est une puce double cœur, à quatre threads, de 15W, typiquement destiné aux ordinateurs portables grand public et aux machines 2-en-1. En apparence, les spécifications de ce Core i3-8130U d’Intel ne sont pas impressionnantes : la fréquence de base est de 2,2 GHz, le composant graphique est un UHD 620 et la puce supporte soit la mémoire LPDDR3 à 2133 MHz ou soit la mémoire DDR4 à 2400 MHz. Mais, grande nouveauté, la fonction Turbo Boost permet de pousser la fréquence nominale de 2,2 MHz à 3,4 GHz, si bien que cette puce mobile est désormais la plus rapide des puces Core i3 figurant au catalogue d’Intel. Avec le Turbo Boost, la famille Core i3, la plus banale d’Intel, vient taquiner les catégories i5 et i7 les plus prestigieuses.

Il y a quelques années seulement, Intel avait livré une puce Core i7-6650U, presque identique : double cœur, quatre threads, 15W, affichant une fréquence de 2,2 GHz et pouvant atteindre les 3,4 GHz avec le fameux Turbo Boost. À l’époque, la puce coûtait à elle seule 415 dollars HT. Un prix élevé avec un fort impact sur le prix des portables ou des machines 2-en-1 équipées de cette puce. La Core i3-8130U devrait être proposée au même tarif que la Core i3 7100U qu’elle vient remplacer, soit 281$ HT. Beaucoup plus donc que la fourchette de la gamme Core i3 actuelle, à savoir plus ou moins 150 dollars HT. D’après Gregory Bryant, vice-président senior du Client Computing Group d’Intel, cette puce vient « compléter » le portefeuille de la série Core i3. Des partenaires d’Intel devraient annoncer prochainement des matériels équipés de cette puce.

Faire barrage à la puce Ryzen 5 2500U d’AMD 

On peut supposer que cette Core i3 avec Turbo Boost est une réponse tardive d’Intel à la puce mobile Ryzen 5 2500U d’AMD annoncée à la fin de l’année dernière. Avec sa fréquence d’horloge de base de 2 GHz et sa fréquence poussée à 3.6 GHz, la puce d’Intel est assez comparable à la puce 15W d’AMD également destinée aux machines 2-en-1. Cependant, la Ryzen 5 2500U d’AMD intègre aussi un circuit graphique Radeon RX Vega 8, ce qui lui donne un certain avantage sur la puce d’Intel qui, telle quelle, ne pourrait pas fournir l’équivalent. Mais, quelle que soit la vraie raison d‘Intel, on ne peut s’empêcher de penser que, cette fois encore, la concurrence sera bénéfique pour le consommateur. 

chevron_left
chevron_right