L’ANSSI labèlise 55 formations SecNumedu

Lancé par l’ANSSI en 2017 en partenariat avec des écoles et des industriels, le label SecNumedu permet de distinguer des formations dans le domaine de sécurité du numérique. A ce jour 55 formations ont été recensées dans des registres variés de la cybersécurité.

La remise des premiers labels et publication de la liste des formations reconnues par le label SecNumedu a eu lieu en janvier 2017. (crédit : D.R.)

Après plus de deux ans d’existence, le label SecNumedu lancé par l’ANSSI a pour objectif de participer au développement de formations en cybersécurité au niveau national. Délivré pour une durée de 3 ans renouvelables, ce label « vise à améliorer le référencement des formations en sécurité du numérique par la mise en place d’un processus qui éprouve et garantit la pertinence de la formation au regard de ses objectifs », explique explique l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. « Il tend également à participer au renforcement et au développement des enseignements en matière de sécurité du numérique ». SecNumedu a été réalisé en collaboration avec des établissement d’enseignement supérieur, le pôle d’excellence cyber (PEC), des industriels ainsi que le ministère de l’Enseignement et de la recherche.

Les types de diplômes délivrés varient en fonction des établissements. Parmi la liste mise en ligne sur le site SecNumedu de l’ANSSI, on trouve des formations variées : universitaires (licence ou master), ingénieur (reconnus CTI), mastères spécialisés (reconnus CGE) ainsi que des certifications inscrites au RNCP. Au regard du listing, les principales régions de France sont représentées et les formations variées : ingénierie des systèmes complexes à l’université de Bretagne Sud, management de la sécurité des SI à l’Institut Informatique Appliquée-CCI de Mayenne, master en sécurité numérique à Eurecom (Région Sud), administration et sécurité des systèmes et réseaux (Université Grenoble-Alpes), etc.

chevron_left
chevron_right