Test Lenovo ThinkPad X1 Carbon (6e gén) : Un portable pro parmi les meilleurs de sa catégorie (2e partie)

Depuis le rachat de l’activité IBM Thinkpad en 2005, les PC aujourd’hui conçus et fabriqués par le chinois Lenovo ont su garder l’identité et la qualité d’origine. Nouvelle exemple avec la 6ème génération du ThinkPad X1 Carbon, lancée en avril dernier.

Du fait des différentes options disponibles, l’acheteur d’un ThinkPad Carbon X1 pourra facilement configurer un ultrabook puissant et léger avec une bonne autonomie.

Pour lire la première partie de ce test, suivez ce lien. 

Le X1 Carbon comporte également deux composants importants dédiés à la sécurité. Déjà, à droite du pavé tactile, Lenovo a placé un lecteur d’empreintes digitales qui permet aux utilisateurs de se connecter en utilisant Windows Hello. D’après nos confrères, il est aussi fiable que les autres lecteurs d’empreintes de Lenovo qu’ils ont testés par ailleurs. Le fournisseur propose également une caméra infrarouge de profondeur qui permet à Windows Hello d’être utilisé via la caméra frontale. Mais l’unité testée par nos confrères de PCWorld ne comprenait pas cette capacité. Par contre, les modèles sans caméra infrarouge ont été dotés d’un élément de sécurité un peu plus inhabituel. En effet, le X1 Carbon de 6e Gén de Lenovo comprend désormais un obturateur physique coulissant appelé « ThinkShutter » qui devrait ravir ceux qui craignent le piratage de leur webcam. Au début, l’obturateur ThinkShutter est assez dur à coulisser, mais il s’assouplit avec le temps. Quand l’appareil est fermé, un anneau rouge entoure le petit objectif pour signaler que la caméra est obstruée.

 

Une pièce de monnaie est plus efficace que l’ongle pour faire coulisser le ThinkShutter de la caméra. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Côté son, celui qui sort des haut-parleurs du X1 Carbon semble plat et trop doux, même si la clarté est au rendez-vous. Le volume est largement suffisant pour couvrir une salle de conférence normale, même si les haut-parleurs ont tendance à bourdonner sans beaucoup de profondeur. Nos confrères rappellent que le X1 Carbon inclut l’algorithme audio Dolby Atmos, lequel améliore l’audio à la fois au niveau des haut-parleurs et des écouteurs. Mais, même les écouteurs délivrent un son peu inspirant, et les commandes de volume ne semblent pas vraiment augmenter le volume audio dans les niveaux de contrôle supérieurs. N’oublions pas que le X1 Carbon est avant tout un PC d’entreprise !

Clavier et frappe : toujours la qualité ThinkPad

Les claviers Lenovo ont acquis une réputation de premier ordre, et le X1 Carbon perpétue cette tradition. D’après nos testeurs, les touches du X1 Carbon sont un peu plus élastiques que celles de son cousin, le X1 Tablet, même si chaque touche est un peu plus petite que ce qu’ils imaginaient. Sur d’autres ordinateurs portables comme le Matebook X Pro de Huawei, certaines des touches de contrôle sont réduites pour augmenter la taille des touches principales. À noter au passage que le clavier du X1 Carbon dispose de deux niveaux de rétro-éclairage.

 

Naturellement, le clavier du X1 Carbon perpétue la tradition des claviers du ThinkPad. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Encore une fois, le supplément de résilience peut fatiguer un peu les doigts. C’est ce qu’ont remarqué nos confrères, même après un jour ou deux de manipulation. Les claviers de certains portables permettent aux doigts de glisser sur les touches, en appuyant doucement sur chaque touche. Le toucher du clavier du X1 Carbon se rapproche davantage au toucher d’un clavier de bureau, en tous cas plus que d’autres machines portables.

 

La caméra de profondeur est intéressante, mais le capteur d’empreinte digitale du X1 Carbon de 6e Gén fait bien son travail. Une LED située en haut s’allume en blanc quand l’utilisateur s’est correctement identifié, ou en rouge pour indiquer que la connexion a échoué. Le processus prend moins d’une seconde. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Comme on peut s’y attendre, le X1 Carbon inclut également un Trackpoint, ce dispositif de pointage iconique rouge des ThinkPad, ainsi que les boutons physiques gauche, droit et central au-dessus du pavé tactile. Le trackpad est un peu plus lisse et plus doux que ceux des autres produits Lenovo testés par ailleurs par nos confrères, mais il est proportionnellement un peu plus petit aussi. Les testeurs rappellent également que, comme c’est le cas de la plupart des ordinateurs portables de Lenovo, le petit capteur d’empreintes digitales à droite du trackpad sert aussi de log-in simplifié et qu’il est également compatible Windows Hello. Lenovo a également placé une touche de fonction dans le coin à l’extrême gauche, à la différence d’autres constructeurs qui réservent cette place à une touche de Contrôle. Cette touche de fonction peut être configurée à l’aide du logiciel Vantage.

Comme on peut l’attendre d’un ordinateur portable professionnel, le ThinkPad X1 Carbon fait une croix sur presque toutes les applications inutiles, à l’exception des apps installées par Windows lui-même. Le logiciel Vantage de Lenovo mentionné ci-dessus est toujours une bonne valeur, autant pour mettre à niveau les pilotes et le firmware que pour activer et désactiver des fonctions spécifiques.

Des performances excellentes dans presque tous les domaines

Par défaut, le X1 Carbon de Lenovo optimise ses paramètres de performance pour adapter les performances aux besoins. Cela signifie que le ventilateur de l’ultrabook tourne fréquemment, soit en mode de refroidissement croissant soit en mode silencieux. Même dans un bureau peu bruyant dans lequel l’air conditionné est en marche, le bruit du ventilateur en mode croissant du X1 Carbon est un peu gênant. Le logiciel Lenovo Vantage livré avec la machine (cliquer sur l’icône Hardware Settings, puis Smart Settings) permet de désactiver ce mode de refroidissement intelligent automatique et de choisir l’état « Frais & Silencieux ». Malheureusement, le ventilateur du X1 Carbon était souvent silencieux, mais la remise en route restait très perceptible.

Notre confrère signale à ceux qui travaillent occasionnellement chez eux, qu’il a constaté des comportements anormaux, dues selon lui à un mauvais fonctionnement du climatiseur et à une température ambiante trop élevée. À une température de 26 degrés, les scores Cinebench ont chuté de 25 %, et les scores de conversion vidéo HandBrake de longue durée ont aussi considérablement baissé. Cependant, nos confrères n’ont conservé que les résultats des tests effectués dans les locaux climatisés de PCWorld à San Francisco, où le système pouvait utiliser de l’air ambiant plus frais pour refroidir la machine. Néanmoins, ces derniers ont remarqué qu’après avoir sorti le X1 Carbon d’un état de veille prolongé, installé un logiciel et redémarré (avec une mise à jour de Windows), le X1 Carbon a immédiatement commencé à réduire la puissance pour éviter de dépasser son seuil de tension.

 

Le test Home met l’accent la gestion de la luminosité dans les jeux et la manipulation de photos. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Comme d’habitude, nos testeurs ont mesuré la performance du X1 Carbon 6e Gén en utilisant les trois benchmarks Work, Home et Creative de PCMark. Normalement, avec sa puce i7-8550U (Kaby Lake-R) de 1.8 GHz, le X1 Carbon devrait exécuter facilement les tâches de bureau courantes, et c’est bien ce qu’ont confirmé les tests. Le test Work mesure la navigation sur le Web, l’usage des feuilles de calcul Excel, et plus encore. De toute évidence, la puce Core de 8e génération place le X1 Carbon dans le haut du panier.

Normalement, nos confrères utilisent aussi le test Creative pour les produits grand public, et ils ne soumettent pas toujours les produits professionnels au test Creative. (Même si cela n’est pas montré ici, le X1 Carbon de 6e Gén a terminé en tête des quelques portables fins et légers passés au test Creative). Dans tous ces domaines, le X1 Carbon 6e Gén a réalisé des performances admirables. Encore une fois, le ThinkPad X1 Carbon surpasse les autres.

 

Le Lenovo ThinkPad X1 Carbon de 6e Gén de Lenovo arrive en tête du test Home de nos confrères qui précisent qu’ils ne soumettent pas toujours les PC d’entreprise à ce test. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Le benchmark Cinebench de Maxon, qui consiste à rendre une scène 2D, est le plus proche du benchmark universel utilisé par nos confrères pour éprouver le processeur Core i7 8550U avec quatre cœurs et huit threads. Le stress-test consiste à mettre en action tous les cœurs. Encore une fois, nos confrères précisent que ce test varie en fonction de la chaleur ambiante, et ce facteur a peut-être légèrement réduit les performances du X1 Carbon. Néanmoins, la machine de Lenovo se classe dans les premiers ultrabooks testés pas nos confrères.

 

Dans le test de rendu Cinebench, le ThinkPad X1 Carbon de 6e Gén de Lenovo se place dans la liste de tête. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

L’outil open source HandBrake permet de pousser les quatre cœurs. Le test consiste à convertir un grand film hollywoodien dans une résolution qui permettra de le lire sur une tablette Android. C’est un bon stress-test pour savoir comment l’ordinateur résiste à un effort prolongé, et là aussi, le X1 Carbon est presque en tête de liste.

 

Le test Handbrake prolongé montre la puissance du ThinkPad X1 Carbon de 6e Gén et de sa puce Core de 8e génération. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Enfin, les testeurs se sont penchés sur les performances 3D du GPU HD 620 intégré. Normalement, on ne peut pas attendre d’un ordinateur portable d’entreprise des performances exceptionnelles dans ce domaine, et les performances du X1 Carbon, en bas de l’échelle cette fois, ne dérogent pas à la règle.

 

La performance 3D est l’un des rares points faibles du X1 Carbon 6e Gén de Lenovo, largement dépassé par les portables équipés de GPU 3D discrets. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Avec son CPU à économie d’énergie de 8e Gén et son écran en 1080p, il y avait beaucoup de chance que l’autonomie de la batterie de 57 Wh du X1 Carbon soit plus que satisfaisante. Et c’est ce qu’ont pu confirmer nos confrères. Il faut cependant garder à l’esprit qu’en optant pour un écran de plus haute résolution, l’autonomie de la batterie diminuera en conséquence. Par exemple, la durée de vie de la batterie avec un écran FHD ne dépasse pas 9 heures, ce qui est un peu décevant par rapport aux machines concurrentes dont l’autonomie atteint 10 heures environ.

 

Avec près de 9 heures d’autonomie, soit un peu moins que certains portables concurrents, le Lenovo X1 Carbon 6e génération permet toutefois de tenir toute une journée de travail. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Conclusion : Un portable pro de premier ordre

Il est difficile de trouver le moindre défaut au nouveau venu de la gamme X1 Carbon Lenovo, surtout si l’on recherche une machine de bureau modérément puissante avec une bonne autonomie. Son prix élevé est un inconvénient, sauf si le portable est acheté sur le budget du service IT. Certaines options comme les capacités WWAN, un écran à plus haute résolution et un processeur plus rapide augmenteront naturellement le prix. Dans la catégorie des portables fins et légers, le ThinkPad X1 Carbon de 6e Gén de Lenovo a été désigné Choix de la Rédaction par nos confrères de PCWorld. 

chevron_left
chevron_right